21 avr. 2016

Linky : Et va donc Technophob' !



Ah ben voilà, le mot est lâché : technophobe !!!…

Ben mince, je m’en vais donc réformer mon bréviaire de jurons Captain’Haddockien, de toute façon il fallait bien que ça arrive un jour avec tout ces accents circonflexes circonspects de leur inutilité récente.

Mais revenons à nos moutons, comme le suggèrerait Mr Panurge… 

Donc ce matin en deux heures de temps nous avons eu droit sur France Inter à deux chroniques durant lesquelles le mot technophobe est lâché.

Je vous laisse donc le libre arbitre de l’écoute de ces deux chroniques. Il est heureux qu'il reste des endroits médiatiques où les différences d'avis ont leur place.

France inter, l'invité du 5-7 : Marc DUGAIN ICI

France inter, l'édito éco par Dominique Seux ICI




Que des associations comme « Robin des Toits » ou « Nextup » soient contre le déploiement des compteurs dit intelligents quoi de plus normal elles sont dans le rôle que l’on leur autorise, dans une évidence de posture.

Le cancre est toléré dans une classe car il est un exemple à ne pas suivre pour les autres.  Mais quand les bons élèves, comme la LDH ou Que Choisir,  ceux qui permettent permettent de revêtir les costumes de la défense des personnes en terme de consommation ou de droits élémentaires commencent à dire les même choses que le cancre, là la machine se grippe. Le maitre d’école commence à tousser et à nous sortir des augments qui nous mènent sur la voie de la « lobytomie ». 

Je rappelle le principe de la « lobytomie ».   
C’est un dérivé de la Lobotomie qui est consiste à effectuer une leucotomie, c'est-à-dire un acte non chirurgical mais sous forme de pensée sur le cerveau. Plus précisément, l'opération consiste à retirer ou à atrophier  une petite partie du lobe frontal afin de séparer le cortex préfrontal du cerveau.

La « lobytomisation » est donc un action qui consiste à un ablation du libre arbitre, à une suppression du libre choix que nous devrions avoir au profit d'un comportement de masse
Je dis cela avec un brin d’humour bien sur… Quoi que...

Bref, j'aimerai bien que la production d'énergie verte puisse bénéficier de la même force de frappe de volontarisme que celle déployée par les institutionnels de l'énergie en France pour les compteur Linky et Gaspar ... Voir sur ce lien l'article du Monde : ICI
Bon,ceci dit  je m’en vais jouer avec les technologies en toute humilité. 
Celle du XIe siècle : massette et ciseaux à pierres pour mettre dans la matières la symbolique et la géométrie active des Oeuvriers bâtisseurs, et après j’utiliserai celle du XXIe siècle   avec mon Smartphone et ma box wifi pour partager tout ça avec vous...

Paul Valery disait dans « Regards sur le Monde » : L'homme moderne est l'esclave de la modernité, il n'est point de progrès qui ne tourne pas à sa plus complète servitude…

A nous de décider d’être esclave… ou pas .

Enregistrer un commentaire