27 mai 2018

Tour Breton - jour 3


Une boucle du Mont St Michel à l'Archange du 08 avril au 20 mai 2018

Tour Breton - Jour 3 - Sens de Bretagne à St Sulpice-la-Fôret 


De la pluie... de la pluie... de la pluie....
Mais on connait bien le proverbe "Pluie du matin, n'arrête pas le pèlerin !"
Mais celle de l’après-midi des fois le ralenti...


Donc pour reprendre des formes après l'encas du midi une petite sieste sous le porche de St Mélaine à Andouillé-Neuville est la bienvenue.



Pour les amateurs de "Lieux à Histoires", vous trouverez à proximité le Tombeau de St Lénard

"Au milieu du 19° sciècle, vivait entre Sens et St Aubin, un homme.C’était un mauvais garçon qui n'aimait que faire de mauvais tours à ses proches. Léonard mettait de grosses pierres sur les routes, il creusait de profondes ornières dont on ne retirait les charrettes qu’avec de grands efforts.

Aussi, il était craint et haï de tous.


Un jour qu’il se promenait dans le bois de Borne, il prit une pomme dans un pommier sauvage, et bien qu’il eut soif, il la trouva si amère qu’il la rejeta loin de lui, et en plaça une autre entre les branches d'un Chêne.
Quelque temps après, il repassa auprès du chêne et goûta la pomme qu’il trouva juteuse et agréable.
– Ah ! mon Dieu, dit-il, tout s’amende dans la nature, il n’y a que moi qui ne deviens pas meilleur…Désormais, je ne veux plus faire que du bien.
Comme il prenait cette résolution, il aperçut des charretiers dont le chariot était embourbé, et il alla de leur côté pour les aider. Mais, un des charretiers qui avait eu à souffrir des malices de Léonard et ignorait sa conversion, crut qu’il venait encore pour jouer quelque mauvais tour et il dit :
– Ah ! voici ce méchant Léonard, mais il va payer aujourd’hui tout le mal qu’il m’a fait !
Et, saisissant un gros morceau de bois qui était dans sa charrette, il frappa Léonard à la tête et le tua raide.

Ensuite, il l’enterra sur la lande où il était tombé et mit sur la fosse une grosse pierre.

Cependant, au bout de quelques temps, le bruit se répandit que Léonard était mort en odeur de sainteté et qu’il faisait des miracles.

Ce fut le peuple qui, sans aucune assistance de Rome, se chargea de la canonisation de Saint Léonard et son tombeau devint un lieu de pèlerinage où l’on venait implorer la guérison des malades."

Une Histoire... Une grosse Pierre... Des miracles...
Suivez le Guide !...




Puis vous passerez en direction de Rennes par la Foret du Nid au Merle et à proximité, 
St Sulpice des Bois et Nd des Eaux, aussi nommée Nd du Nid au Merle.

 
 " Le nom ancien de la forêt viendrait de l’histoire d’un jeune berger découvrant dans un nid de merle, non loin d’un étang, une statuette de la Vierge. 
Sept fois il la rapporte chez lui, sept fois la statuette retourne dans le nid.
On ignore ce qu’est devenue la statuette miraculeuse.
Une petite chapelle (privé), voisine du monastère, est quant à elle dédiée à Notre-Dame. Elle est mentionnée en 1146. On l’appelle Notre-Dame sur l’Eau.
  Les religieuses, quand elles quittent l’établissement en 1792, emportent avec elles une statuette de bois de quelque huit centimètres de hauteur, qui serait de la fin du XVe siècle...
 C’est une Vierge à l'Enfant, coiffée jadis d’un petit diadème. Elle est actuellement visible dans l’église paroissiale de Saint-Sulpice-la-Forêt."




Une Vierge à l'Enfant qui n'en fait qu'a sa tête, un Étang de passage, un Ermitage et une Fontaine...
Pour ceux qui souhaiteraient aller sentir l'Humeur de ces Bois voici une idée de balade :

 

 

  Le Merle "Druid Dhubh" :
l'Oiseau du Seuil et de la Forge.


"Le merle siffle depuis le seuil entre deux mondes pour nous engager à suivre un chemin spirituel. 

Il nous appelle au crépuscule pour nous entraîner vers les secrets d'une autre réalité, nous indiquant les voies à suivre pour en apprendre davantage sur les potentiels et les motivation s cachés en nous. 

Il est dans la vie des moments où il est important de nous concentrer sur le monde extérieur et les responsabilités qu'il nous faut assumer. il est aussi des périodes où nous devons répondre à l'appel lancinant de notre âme. 


C'est alors qu'il nous faut étudier les vérités spirituelles et explorer notre monde intérieur, empruntant la voie des rêves et des mythes. En écoutant la chanson du merle, vous découvrirez l'apaisement, et la profondeur insoupçonnée de votre âme. "  L'Oracle des Druides - P et S Carr-Gomm 






Enregistrer un commentaire